Réseau national des collectivités
pour l'habitat participatif
Menu mobile

Vous êtes ici

Le Passage

Grenoble

Programme

Nombre de logements: 
5 logements : 2 T4, 1 T5, 1 T6 et 1 T7 Orientation Sud pour chaque logement. Balcons privatifs

Composition: 

Espaces partagés :

  • Salle commune
  • Chambre d’accueil
  • Buanderie atelier
  • Garage commun en fond de parcelle
  • Jardin d’agrément

7 Place Robert Schuman
38000 Grenoble

Contacts - Référent technique collectivité

Fanny Roussel
Chargée d'opérations habitat - Grenoble Alpes Métropole
04 56 58 51 58

Fiche d'identité

Localisation

> Grenoble

  • Nombre de logements : 5
  • Surface totale : 738 m² SHon, 540 m² SHab logements (hors locaux communs)
  • Equipe de maîtrise d’œuvre : Atelier F4, Charles Fourrey (architecte), Betrec (économie, structure), CET (thermique)
  • Prix de sortie au m²  : 594 € HT / m² SHON et 811 € HT / m² SHab logement

 

Avec discrétion
De Villeneuve d’Asq à Grenoble, c’est le trajet qu’une partie des cinq familles du Passage a réalisé en 1995. Forts de leur première expérience dans le nord, ils conçoivent ce nouveau projet dans un quartier résidentiel de Grenoble, proche du centre-ville. Les années passent, les personnes restent. Quelles évolutions pourraient être apportées dans quelques années, pour que chacun puisse rester dans ce lieu partagé ?

Localisation

> Grenoble

 

Projet architectural

Le projet a pris place sur une parcelle libre, étroite et triangulaire, d’un quartier résidentiel de Grenoble.

Le projet, par son implantation et sa volumétrie, s’insère en terminaison des bâtiments mitoyens sur la rue. A l’arrière, un jardin planté d’un grand saule pleureur est accessible depuis la salle commune en rez-de-chaussée.

Un escalier intérieur dessert chaque logement, la volonté étant de « pouvoir descendre en chaussettes dans la salle commune ». Les logements bénéficient tous d’une orientation sud sur le jardin, dans un souci de confort et d’égalité entre les habitants. Des petits balcons offrent un espace privatif extérieur à chacun.

Certains logements disposent d’une double entrée permettant l’autonomie des enfants les plus grands et une évolutivité des espaces.

Le projet a pris place sur une parcelle libre, étroite et triangulaire, d’un quartier résidentiel de Grenoble.

Le projet, par son implantation et sa volumétrie, s’insère en terminaison des bâtiments mitoyens sur la rue. A l’arrière, un jardin planté d’un grand saule pleureur est accessible depuis la salle commune en rez-de-chaussée.